Le Billet de Zbyloz : La Pillule du Succès ?

By 21 September 2017Stratégie
1-pre-med

Il y a une dizaine d'années, j'ai pris du "Ritalin" pour jouer. J'en avais beaucoup entendu parlé dans le milieu : une pillule censée améliorer la concentration.
À la base un médicament pour traiter l'hyper-activité chez les enfants et parfois utilisé chez les adultes pour ses vertues stimulantes sur le système nerveux.
Forcément, j'ai voulu essayer...

J'ai avalé un cachet pendant une longue session de Cash Game sur plusieurs tables sur internet. Honnêtement, mis à part m'accélérer un peu le coeur, ça ne m'a pas fait grand chose. 

En revanche, je pense que si j'avais du jouer tous les jours, plus de 10h par jour, pendant une longue période, le Ritalin aurait pu être très utile afin de gérer ma fatigue et me permettre d'éventuellement rester "plus focus" sur mes games. Mais il était hors de question de devenir dépendant. Mon initiation s'arrêta donc à cette expérience.
Finalement, j'ai trouvé une autre facon d'apprécier les effets plus ou moins stimulants : la consommer pendant mes virées nocturnes. Courte expérience de ma vie qui relève plus de l'annecdote qu'autre chose.

Quelques années plus tard, un ami joueur pro étranger me parle de "l'Adderall". Il m'explique que c'est le "nouveau" Ritalin, et qu'il est parfois consommé par des pros du circuit pendant de grosses parties de cash game.
À nouveau un médicament contre l'hyper-activité prescrit sur ordonnance, et parfois détourné de son usage par les étudiants Américains pour améliorer leurs capacités intellectuelles.
Par curiosité, une fois de plus, j'ai voulu essayer. Cette fois-ci ce sera lors de Tournois et Cash Game Live sur plusieurs jours.

J'ai donc débuté mon expérience le matin, après un petit déjeuner bien copieux, juste avant de m'installer à la table de poker. J'ai d'abord avalé une moitié de cachet, puis dans l'après-midi, pris la deuxième partie.
Il ne faut pas se mentir, cela m'a beaucoup aidé. Je n'avais quasiment pas dormi la veille, et pourtant, je me sentais en pleine forme. J'ai senti un réel coup de fouet, et surtout j'avais l'impression de réfléchir à tout. Mon cerveau travaillait clairement plus vite, et je me sentais vraiment à l'aise dans ma réflexion globale. Je ne dis pas que je jouais mieux au poker. En revanche, j'ai certainement joué mon meilleur poker.

Tout au long de la semaine, j'ai continué à consommer cette pillule. Je dormais 2h par nuit, mais je ne ressentais pas la fatigue. Je pouvais jouer pendant de longues heures, sortir le soir, quasiment pas dormir de la nuit, puis jouer le lendemain tout en étant frais et en forme.
Concernant les effets secondaires, ils ont commencé à se manifester au bout du 4ème jour: picotements au niveau des yeux, perte d'appétit, des insomnies qui ont continué pendant plus d'une semaine, et peut-être parfois un comportement légèrement irrité accompagné de sautes d'humeur.

Mon impression générale ? J'étais défoncé aux amphétamines, produites et vendues légalement avec le consentement de l'État.
Bien évidemment, détourner ce médicament de son usage principal est interdit, et aucun médecin ne vous le recommandera autrement que dans un cadre médical bien précis et spécifique.

Conclusion : que ce soit Ritalin ou Adderall, je peux clairement affirmer qu'il s'agit de produits dopants! Leurs effets stimulants m'ont été d'une certaine aide pendant un épisode de ma vie durant lequel j'ai du beaucoup jouer, sur une période plus ou moins longue et intense.
Cela dit, je suis convaincu qu'il vaux mieux chercher la performance dans le bien-être et l'hygiène de vie, plutôt que dans des pillules chimiques, des amphétamines qui, à long terme, vous rendront dépendant et causeront certainement plus de mal que de bien.

Zbyloz.

* "Ritalin est une amine sympathomimétique et un psychostimulant de la famille des phénylpipéridines. Il possède des propriétés pharmacologiques proches de celles de l'amphétamine, dont il partage certaines indications. Il est utilisé depuis les années 60 dans le traitement symptomatique du trouble du déficit de l'attention avec ou sans hyperactivité (TDAH), et secondairement pour traiter la narcolepsie ou l'hypersomnie". (Source : wikipédia)
* "Adderall est le nom commercial pharmaceutique d'un psychostimulant ou amine sympathomimétique constitué d'une combinaison de quatre sels d'amphétamine. Ce médicament, principalement utilisé dans le traitement du trouble déficitaire de l'attention (hyperactivité) et de la narcolepsie, est régulièrement utilisé de façon détournée
par les étudiants Américains pour augmenter leurs capacités de raisonnement et de mémorisation". (Source : wikipédia)

Comments

comments

Laisser un commentaire

PortugalSpain