Interview Mathieu “Chino_Rheem”

By 12 October 2017Livre d'or
Inter Mat

Pour commencer, peux-tu te présenter de manière générale en quelques mots (parcours, scolarité, travail, situation, hobbys généraux)?

Salut à tous ! Moi c’est Matthieu, je viens de faire 35 ans (#fail) et je suis de Perpignan. Après avoir validé un Master en Sciences Economiques, j’ai commencé à travailler en tant que conseiller commercial pour un établissement bancaire.

C’est en sirotant un cocktail les pieds dans l’eau avec un ami d’enfance en vacances chez moi, en Juin 2010, que ma vie allait prendre un nouveau tournant : lui était déjà installé à Malte depuis deux ans et travaillait pour Betclic en tant que Poker Network Manager.
Après qu’il m’ait raconté son parcours en détails et le lifestyle maltais, je décidais donc de tout plaquer (bagnole, appart, copine, famille…)  pour aller le rejoindre sur le cailloux … certainement le gamble d’une vie.

J’ai donc commencé à travailler pour Betclic puis rapidement pour EverestPoker, qui fait partie du même groupe. En 2013, les bureaux de PokerStars déboulent à Malte et j’ai la chance d’être rapidement recruté chez eux. J’y ai bossé 3 ans en tant que Poker Specialist, c’est-à-dire l’équipe en charge des rules violations, refunds et le Hosting des Sunday Majors et Online Series, entre autres. J’ai ensuite quitté PokerStars en décembre 2016 pour grind full time. 6 mois après et quelques désillusions plus tard, je travaille maintenant pour un casino en ligne en tant que CRM & Affiliate Manager.

Mes hobbies sont bien sûr et avant tout le poker, mais aussi la musique (7 ans de conservatoire, guitare classique), la cuisine, ainsi que les jeux en tous genres : Fifa, baby-foot, Clash of Clans, Clash Royale, mais aussi Quake 3 Arena et Frozen Throne (pour les connaisseurs et les vieux débris comme moi). 

Quelle est ton évolution pokeristique des débuts à aujourd’hui?

J’ai commencé, je pense comme tout le monde, vers 2009 avec quelques Sit&Go’s (et surtout beaucoup de binouses) entre amis. J’ai rapidement pris du plaisir à jouer et c’est donc naturellement que je fais mon premier dépôt online, à l’époque sur Poker770. Je chatte un 5 balles sans trop savoir ce que je faisais (500 et quelques boules) ce qui m’a valu de brag pendant 10 jours, en claquant la moitié de mes gains pour rincer mes collègues le week-end même … nice move.

Les publicités à la gloire de Dwan, Ivey et Antonius aidant, je fais ensuite plusieurs dépôts sur FullTilt. Sans réel succès. C’est en 2010 et en atterrissant à Malte que je décide de prendre le poker sérieusement, et je m’inscris sur Winamax. Venant du .com je ressens immédiatement la différence et les perfs ne se font pas attendre. Je décide donc de continuer sur cette room, et encore aujourd’hui je ne joue exclusivement que sur cette room. 

En partant de cette évolution, qu’est-ce qui t’a amené à solliciter un staking chez Ship’it? Comment en as-tu entendu parler?

En 2015, je transitionne vers le Cash Game, jouant uniquement la PLO. J’arrive à grimper un solide 20K en PLO low et mid stakes. Mon ambition et mon désir de crush la game à l’époque m’ont poussé à faire de grosses erreurs : j’ai voulu shoot la 400 et 600 mais en fin de compte je m’y suis installé. A l’époque mon mot d’ordre était de jouer tout le monde et je ne sélectionnais pas mes tables. Du coup, je me suis retrouvé à jouer les meilleurs de la limite, et en HU svp, et ce qui devait arriver arriva : je me suis broke. C’est donc naturellement que j’ai fait appel à Ship It, qui était déjà la référence à l’époque. 

Maintenant que tu y es, comment te sens-tu? Quel est ton ressenti lors de cette aventure? Que t’apporte le staking (communauté, structure,....) ?

Je me sens bien, je me sens encadré et, avec maintenant plus de 70 poulains ayant intégré les rangs Ship’it, nous représentons assurément une grosse communauté de joueurs. Le niveau est assez disparate, avec des top regs comme Strahovski ou Samow, pour ne citer qu’eux, mais aussi des joueurs plus récréatifs. 

Nous partageons un groupe de discussion Skype et des coaching class gratuites sont dispensées chaque semaine par les coach Ship’it. Nous avons même, pour ceux qui ne sont pas déjà abonnés, accès à Sharkscope gratuitement. 

Pour toi, quel est le plus gros avantage d’un deal chez Ship’it ?

Le plus gros avantage, pour moi, c’est la discipline en termes de BRM que Ship’it impose. Par nature, j’ai une BRM très agressive et le fait que des règles strictes et claires concernant la BRM soient dictées, permet aux joueurs qui ont également mon penchant de s’imposer une auto discipline. Même si parfois cela conduit à jouer over rollé, l’avantage est que le risque de brokage devient très limité. 

Par ailleurs Ship’it propose également des Races internes, et celle en cours offre un magnifique package pour le Main Event de Vegas en 2018 d’une valeur de 10K+. Et ce n’est pas une compétition winner-take-all, d’autres prix vraiment intéressants seront offerts aux dauphins de la Race. C’est clairement une source de motivation pour chacun d’entre nous et Ship’it a clairement frappé fort.

Quel est ton plus beau moment chez Ship’it ?

Pour l’instant, je n’ai pas vraiment de plus beau moment, ma bankroll n’ayant jamais atteint les sommets. Par procuration, je dirais certainement que la win du colossus 10 € et les 50K qui vont avec par un certain Romain, est l’un des plus beau moments Ship’it. Nous sommes beaucoup à avoir suivi.

Quels sont tes objectifs à moyen et long terme? (évolution de limite? continuer le staking avec Ship’it? Solo? Juste continuer à grind sans risque? Coaching?)

Mon objectif principal est surtout et avant tout faire fructifier ma BankRoll et pouvoir jouer de plus en plus haut. Ship’it m’a tendu la main quand j’étais dans le besoin, je leur en serai toujours reconnaissants et je ferai mon possible pour honorer leur confiance et ce deal. 

Par ailleurs l’équipe est vraiment au top et j’en profite pour saluer Joffrey qui abat un énorme boulot ; toujours disponible, professionnel et à l’écoute des joueurs.

Pour conclure je dirais que je suis vraiment content de vivre l’expérience Ship’it et je recommande à 100% à tous les joueurs ayant besoin d’avoir recours à du staking.

Comments

comments

PortugalSpain